Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


La Ruée vers l'Or, une comédie en or

Publié par Eska sur 7 Février 2017, 13:38pm

Catégories : #Cinéma, #100ClassiquesTaschen

 

La Ruée vers l'Or

The Gold Rush

Charles Chaplin

1925

#100ClassiquesTaschen #004

Un jour que je farfouillais parmi les films de la médiathèque de Roanne, j'entendis une mère et sa fille dans le rayon suivant qui cherchaient elles aussi un film. La mère sortit un Chaplin et vanta tout le mérite de ses comédies tandis que sa progéniture s'exclama que c'était un film en noir et blanc donc trop vieux donc inintéressant !

Pourtant La Ruée vers l'or est sans conteste l'un des films les plus amusants du cinéma. Pourtant l'histoire n'est pas très drôle puisqu'elle montre les mésaventures d'un vagabond à la recherche d'un peu de chaleur. Le bougre n'hésite d'ailleurs pas à voler ou à faire semblant de passer pour un mourant afin d'obtenir ce qu'il veut. Mais pour conquérir le coeur de la belle, si le film nous laisse penser qu'il s'agit d'un peu d'émotion, au final, on se rend bien compte que la richesse y est aussi pour beaucoup !

La mise en scène de Chaplin se base avant tout sur les mimes, le personnage de Charlot étant un véritable pantin, on s'amuse rien que par sa silhouette titubante. De ce fait, la moindre situation grotesque ou misérable devient amusante, que ce soit celle où la faim le contraint à manger ses chaussures ou bien lorsqu'il rêve d'amuser ses invités alors que celles-ci lui ont posé un lapin.

Quelques scènes marquent durablement l'esprit comme la scène de la cabane en équilibre ou bien encore les courses-poursuites dans la même cabane. Mais celle qui reste pour moi la plus marquante, c'est bien cette danse des petits pains que Chaplin réussit en un seul plan et d'une manière fluide et sans raté !

Est-ce que ça a un intérêt aujourd'hui ? Oui ! Voir ou revoir ce chef d'oeuvre, c'est passer un excellent moment. Plutôt que d'abrutir les enfants devant quelques comédies ou dessins animés douteux, La Ruée vers l'or a tout pour leur plaire. Attention toutefois à la version choisies, la mienne étant une version anglaise, muette avec carton et une poignée de musiques sans rapport diffusées en boucle, je vous renvoie à la version MK2 que j'ai pu récupérer en médiathèque et qui comporte un commentaire, certes pas toujours utile, mais vraiment bienvenue pour le jeune public.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents