Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Orange, une petite lettre du futur...

Publié par Eska sur 8 Mars 2017, 23:00pm

Catégories : #Littérature

Orange

Ichigo Takano

2012
(2015 en France)

On m'a conseillé le premier tome de ce manga qui vient juste d'arriver dans ma médiathèque. Curieux, je me suis donc laissé tenter et l'histoire m'a convaincu d'aller jusqu'au bout.

Naho est une jeune lycéenne comme tant d'autres au sein d'un groupe d'amis. Un jour, elle reçoit une mystérieuse lettre en provenance d'elle-même... mais elle-même dans le futur. Elle y découvre une sorte de journal intime qui l'invite à rectifier des décisions qu'elle a pris au lycée et qu'elle regrette aujourd'hui. La lettre est surtout centré sur Kakeru, un nouveau venu dans le lycée et dont le destin marquera à jamais le petit groupe d'amis.

Difficile de parler d'Orange sans spoiler. Mais je vais quand même essayer de vous en révéler le moins possible. Le manga est un shōjo classique mettant en scène une jeune fille et ses sentiments pour Kakeru, lui aussi lycéen. Mais Orange se démarque aussi par son aspect seinen qui invite à s'interroger sur la situation vécue ici par les lycéens. Certes l'objectif est important puisqu'il s'agit de sauver l'un d'eux. Une disparition qu'ils auront bien du mal à oublier comme en atteste les séquences de retrouvailles du groupe dans le futur au fur et à mesure que les chapitres avancent.

Composé de 5 volumes, le manga est assez court mais le rythme est assez intense. En effet, les mois se succèdent et la date fatidique arrive bientôt, hors, même si les événements commencent à échapper aux prédictions de la lettre, on sent quand même que le danger est toujours présent. Mais on sent tout de même un relâchement vers les derniers chapitres, comme un désir d'en finir rapidement avec l'histoire. Ce qui d'un côté n'est plus mal car on ne souhaite pas traîner en longueur.

Ce qui m'a plu également c'est de les voir s'interroger par moment sur les conséquences que pouvaient avoir leurs actes. En changeant le futur déjà réalisé, que vas-t-il se produire ? Les lettres vont-elles disparaître puisque la disparition n'aura jamais eu lieu et donc celles-ci n'auront jamais été écrites ? Ou bien un nouveau futur va-t-il se créer dans un univers parallèle qui ne pourra changer le chagrin que leur double aura déjà subi ? Est-ce des événements d'un telle ampleur peuvent réellement être modifiés ? Autant de questions qui se bousculent dans leur tête. Et c'est par cette inconnue que l'on ne sait jamais nous-mêmes jusqu'au bout ce qu'il advient des personnages. Si bien que l'on excuserait presque la manière dont la lettre arrive dans le passé.... (le retour du Triangle des Bermudes !!!)

Ce manga me fait aussi m'interroger la réelle volonté de vouloir changer le futur ? Si je pouvais m'envoyer des consignes dans le passé, que ferais-je ? Le ferais-je même ? Après tout, ce qui est fait est fait, alors ai-je besoin d'empêcher un double de moi de vivre ses propres émotions ? C'est un peu ce qui m'a gêné au fil de la lecture, le manque de libre-arbitre. En effet, Noha suit les consignes qui lui sont données, et lorsqu'elle veut arrêtée, elle est perdue et ne sait plus comment agir.  Mais à quel moment décide-t-elle vraiment de ses choix ? Même lorsqu'elle ne change pas ce qui devait arriver, elle le fait en connaissance de cause, donc au final, elle n'est plus libre d'elle-même. C'est assez étrange.

L'idée de ce manga pourrait être facilement reprise pour un shōjo beaucoup plus long avec le même concept de lettres arrivant du futur et invitant l'héroïne à changer son présent dans des situations beaucoup plus cocasses et pour parvenir à être aimé de l'homme qu'elle désire. Mais on se doute bien qu'il faudrait un sacré talent pour parvenir à tenir sur la durée.

Au final, Orange est un manga sympathique, original et émouvant. Il provoque du stress, du rire et des larmes. Beaucoup d'émotions en peu de pages et ce n'est pas plus mal car je me demande si j'aurais vraiment voulu en avoir plus.

 

Commenter cet article

Sasha 20/04/2017 17:23

En cherchant sur le Net un nouveau manga à regarder, je suis tombée plusieurs fois sur Orange. Je pense que je dois vraiment m’y mettre, car beaucoup de monde en parle !

Eska 21/04/2017 20:50

Oui, il est très sympa et en plus il n'y a que 5 tomes donc n'hésitez pas :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents