Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


10 Cloverfield Lane

Publié par Eska sur 17 Avril 2017, 21:48pm

Catégories : #Cinéma

10 Cloverfield Lane

Dan Trachtenberg

2016

Quand j'entends parler de Cloverfield, ça me démange de hurler. Le film éponyme réalisé par J.J. Abrams ne m'a pas du tout convaincu et passe pour une très grossière erreur de jeunesse dans sa filmographie. Ici, il revient en tant que producteur mais dans un film qui n'a rien à voir. La bande-annonce étant convaincante, je me suis laissé tenté.

Après un accident de voiture, Michelle se réveille menottée dans une pièce vide. Elle découvre ensuite qu'elle est retenue pour son bien dans un bunker construit par Howard qui héberge déjà Emmett. Howard lui apprend qu'une attaque a eu lieu et que le monde court à sa perte. Mais Michelle refuse d'y croire et entraîne Emmett dans un plan destiné à quitter les lieux.

Difficile de parler de ce genre de film qui fonctionne sur un twist final qui ne peut être révélé. Il me semble qu'au moment de sa sortie, ce dernier avait été fortement décrié tant les ficelles étaient grossières. Et pourtant, si ses 10 dernières minutes laissent doucement rigoler, il n'en reste pas moins que l'on ne s'attendait pas à une telle réponse. Il faut dire qu'entre ce qu'on imagine déjà et les multiples hypothèses énoncées dans le film, il y a de quoi faire : Michelle évolue dans son coma après sa sortie de route, une bombe atomique a explosé, Howard est un tueur en série, Howard est un psychopathe qui se croit toujours en pleine guerre froide, même l'hypothèse d'une invasion extra-terrestre est amenée alors que le film s'annonce plus psychologique que ça.

Et c'est ce qui est très fort. Dans ce huis-clos, on élabore nos propres hypothèses qui sont toutes suggérées avant d'être mises à mal. Qui a tort, qui a raison entre ces trois personnages ? Tout porte à croire qu'Howard tente de revivre le souvenir de sa fille disparue avec Michelle. Et pourtant, dès lors que l'on ne croit pas son histoire d'explosion atomique, un événement survient pour nous prouver qu'il y a quelque chose dans l'air et qu'il vaut mieux rester enfermé.

Comment tuer le temps quand on est que trois et que le responsable des lieux ne semble guère commode ? Certes, de nombreuses séquences montrent la fine équipe jouer à des jeux de société, lire des livres, regarder des films, écouter de la musique mais en fin de compte, ce ne sont que des bribes de vie, et tenir 24h dans une pièce est déjà une expérience longue. De ce point de vue là, je trouve dommage que le film n'aborde pas plus cet aspect. La tension se concentre plus sur la solution pour sortir du bunker sans se faire repérer, laissant de côté toute cette part de folie qui pourrait déteindre sur les personnages.

Alors qui y a-t-il à l'extérieur ? Le monde a-t-il vraiment explosé ? Ou bien tout ceci n'était qu'une farce psychotique ? Je vous ai déjà dévoilé la fin en réalité....

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents