Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


A l'arrivée des Valois - Le début des crises

Publié par Eska sur 15 Novembre 2010, 22:16pm

Catégories : #Histoire

Introduction : L'Histoire de France au rythme du Métronome

 

De Maubert-Mutualité à Hôtel de Ville

XIIIe et XIVe siècle

 

27. Aux alentours de l'Hôtel de Ville

(Article précédent : Les collèges de la rive gauche)

 

 

 

Après mon petit détour historique et culturel sur l'Île de la Cité, j'ai continué l'axe principal que je suivais depuis la rive gauche jusqu'à l'Hôtel de Ville. Cet imposant monument construit à la place de l'ancienne maison aux pilliers où se tenaient les réunions entre les marchands parisiens. En fait, il faut savoir qu'au XIIIe siècle, le roi Saint Louis a demandé aux bourgeois de nommer un prévôt pour s'occuper des affaires commerciales et fluviales, non seulement durant son absence, mais aussi parce que la ville était devenue trop grande pour être gérée par un seule homme, le roi, en plus des affaires du pays. De là sont nés le prévôt de Paris (le préfet de police, chargé de faire la justice dans cette ville devenue dangereuse) et le prévôt des marchands (le maire). Cette fonction fut occupée par Etienne Marcel qui s'installa dans cette maison aux pilliers après que le quai de Grève, et la place qui porte le même nom, furent achetés par la corporation des marchands de l'eau. L'actuel Hôtel de Ville date du XIXe siècle.

hôtel de ville (1)

Avant de m'élancer dans les petites rues adjacentes, je me presse d'aller voir la bonne figure de cet Etienne Marcel, juché sur son fier destrier et prêt à en découdre comme il l'a fait face au pouvoir royal. Après 7 siècles, on peut dire qu'il surveille encore ce quai de Grève face auquel il est installé.

hôtel de ville (2)

A vrai dire, dans ce chapitre, les lieux fournis par Lorànt Deutsch sont davantages anecdotiques qu'historique. Ce 14e chapitre raconte comment Philippe le Bel a anéanti le Saint-Siège et les Templiers qui lui faisaient de l'ombre, et comment plus tard a été créé le Tiers-Etat. Petit rappel : l'Ordre du Temple était une organisation militaire et religieuse, fondé par une milice de chevaliers chargée de prendre et de défendre la ville de Jérusalem durant les Croisades. Les Templiers doivent leur nom au Temple de Salomon, là où se tenait le Temple du roi de Jérusalem à cette époque. Petit à petit, ils se sont imposés dans toute l'Europe, agissant au nom de Dieu. La légende veut que leur fortune soit immense, un trésor jamais retrouvé à ce jour. Le grand prêtre Jacques de Molay, fut brûlé vif avec ses compagnons au niveau de l'actuel Square du Vert-Galant, une plaque commémorative y est accrochée. Cette histoire de trésor m'a toujours passionné, d'autant plus que George Stobbart m'a permis d'apprendre pas mal de choses sur eux à une époque. Si les noms de "temple" sont encore très présents dans ces quartiers de Paris, il ne reste rien de leur passage.

 

Derrière l'Hôtel de Ville, on tombe sur l'église Saint-Gervais, qui est apparemment le premier lieu de culte chrétien de la rive droite. Mais elle fait triste mine désormais derrière l'imposante masse de l'Hôtel de Ville.

hôtel de ville (3)

Un peu plus loin, la rue des Barres se grimpe par des escaliers. Nous approchons du quartier du Marais. A proximité, on peut découvre non loin une vue assez redoutable, celle de la Tour Saint-Jacques qui impose son sommet au coin d'une petite rue, laquelle contient une vieille maison avec ses poutres de bois encore visibles. Une vision assez glauque de ce que pouvais être Paris autrefois.

hôtel de ville (4) hôtel de ville (5)

 

hôtel de ville (6)Je suis descendu jusqu'à l'Hôtel de Sens pour rejoindre l'église Saint-Paul-Saint-Louis avec sa magnifique horloge datant du XVIIe siècle du temps où se tenait ici l'Eglise Saint-Paul. Attention à ne pas se faire écraser dans cette rue, le passage pavé est ouvert aux voitures, et les bus ne la prennent pas franchement au ralenti malgré les passants qui ne font guère attention à ce détail !

 

Concernant le Tiers Etat, c'est lorsque Etienne Marcel a pris le pouvoir sur le roi en lui imposant une monarchie dirigée par un conseil réunissant la noblesse, le clergé et les bourgeois. Cela fût instauré pour une simple raison : après des années de mensonges (les fausses déclarations des Templiers après des mois de torture entre autre, les nombreuses défaites de l'armée française face aux anglais - nous étions en pleine guerre de Cent ans, les maladie qui ravageaient la ville comme la Peste Noire, et l'augmentation des impôts), il montait une certaine rage dans le coeur des parisiens qui n'avaient plus d'argent. Et comme si ça ne suffisait pas, le roi Jean-le-Bon fut capturé par les anglais qui demandaient une forte rançon et menaçaient d'attaquer Paris, contrôlé en son absence par le Dauphin Charles. Pour éviter cela, le roi signa un traité donnant aux anglais de nombreux territoires français. Dès lors, le prévôt des marchands Etienne Marcel prend les choses en main pour instaurer de nouvelles défenses à la ville et contrôler le pouvoir monarchique. Malheureusement, Etienne Marcel fit l'erreur de rappeler auprès de lui Charles de Navarre (un descendant de Philippe le Bel) copain des anglais et qui fait même venir des troupes. Trahison pour Paris ! Le dauphin lance un blocus : Paris meurt de faim, et un matin, une foule se jette sur Etienne Marcel et le tue, évitant l'effusion de sang de tous les partisans du roi.

 

Je remonte rue Vieille-du-Temple, passant devant le portail de l'Hôtel de Rohan qui abrite actuellement les Archives Nationales, pour rejoindre la rue Charlot sans parvenir à trouver ce fameux vestige de l'Enclos du Temple des Templiers. Je décide alors de rescendre sans chercher à m'intéresser à ce qui a fait récemment la gloire d'un des bâtiments du quartier, et me voilà parti rue Volta où l'on dit qu'il s'y trouve la plus vieille maison de Paris, abritant désormais un restaurant asiatique. Plutôt cossu comme baraque, mais on sent son âge !

hôtel de ville (7)

Et en fait, si je suis passé par là, me faisant faire un sacré détour quand même, c'était pour comparer avec la maison que Lorànt Deutsch estime être la plus vieille de tout Paris, une maison datant de 1407 ayant appartenu à Nicolas Flamel, ce célèbre alchimiste dont on dit qu'il a découvert le moyen de changer changer les métaux en or. la façade dénote elle aussi avec le reste. En fait, Flamel n'habitait pas cette maison, elle était réservée aux gens paysans des alentours. Le prix à payer était des prières envers Flamel et sa femme. Sur la façade, on peut lire une longue inscription de cette règle. De même, on distingue de somptueuses gravures dans la pierre de l'encadrement de la porte.

hôtel de ville (8)hôtel de ville (9)

 

Enfin je redescends par la rue des Archives, m'arrêtant devant la façade de l'Hôtel de Clisson, ou Hôtel de Guise entre 1375 et 1380. La circulation est dense et une fois de plus, le Paris historique n'est pas mis en valeur, ni pour la vue, ni pour l'esprit. Un peu plus bas, je tombe sur l'église des Billettes datant de 1294. Je ne suis pas rentré pour voir le cloître, je ne suis même pas sûr que j'aurais pu y accéder. Cette longue balade est enfin terminée même si je suis déçu d'avoir vu peu de choses. Mais je me réjouis d'avance de ce qu'il reste encore à voir et à approfondir !

hôtel de ville (10) hôtel de ville (11)

 

Article suivant : Le Château de Vincennes

Commenter cet article

Jérémy Zucchi 20/11/2010 11:28


Sur les Templiers, en version romancée mais fondée sur certains faits historiques, tu peux lire les BD du "Triangle Secret" et sa suite "INRI" sur une "loge Première" qui aurait été crée par Jésus
et renfermant un secret que convoite l'Eglise et que les Templiers puis les Francs-maçons. On me les a prêtées, le scénario est passionnant, il est juste dommage que le dessin soit souvent
maladroit car très rapidement exécuté.


Eska 20/11/2010 18:19



Oui puis le trésor a été ramené en Amérique où les pères de la constitution l'ont enfoui dans une crypte et que Benjamin Gates a retrouvé non ? xD



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents