Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Creep, attention au dernier métro...

Publié par Eska sur 29 Octobre 2010, 22:47pm

Catégories : #Cinéma

creep.jpg

 

Creep

 

Christopher Smith

 

2005

 

Alors qu'elle veut rejoindre une soirée VIP, Kate tente d'attraper le dernier métro. Mais voilà, la fatigue s'empare d'elle et elle se réveille seule dans les couloirs vides. Les grilles sont fermés et rien ne lui permet de communiquer avec l'extérieur. Pendant ce temps, dans les sous-sols du métro, une créature rôde, dévorant tout sur son passage...

Décidément, le cinéma britannique cache des petites merveilles dans sa cinématographie. Et ce film d'horreur est vraiment un véritable petit bijou d'angoisse et de peur. Je crois que je n'avais pas autant frissonner depuis L'exorciste, et pourtant devant un film, il en faut beaucoup pour m'impressionner, et celui-ci avait quelque chose de véritablement opressant, petit à petit il nous entraîne dans un univers sombre, froid, vide et inquiétant. Comme pour beaucoup de films d'horreurs, on pourrait se pencher sur les incohérences, mais ici on finit par les oublier sans se poser de questions, ce n'est pas l'essentiel et autre fait important, contrairement à beaucoup de films, le monstre apparaît à nos yeux bien avant la fin....
http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/35/54/95/18411418.jpg
Et c'est là toute la réussite de l'entreprise, la première partie de ce film prend le temps de nous apparaître, on rencontre quelques personnes, d'autres apparaissent et disparaissent sans que l'on sache ce qu'ils font là, on découvre un lieu qui devient bizarre après sa fermeture. Puis dans une 2e partie, voilà que la créature apparaît directement à nos yeux, et elle devient tout de suite un mystère identifiable, aussi on s'intéresse à elle et l'enjeu prend une tout autre tournure, l'horreur devient une thriller, une course poursuite dont on nous explique au film du temps les origines de ce monstre. Contrairement à un Ils qui nous fait tourner en rond pendant 1h et demi pour nous expliquer par une petite phrase de quoi il s'agit. Là on a d'abord peur de ce qui se cache, puis nous avons peur de la cruauté de ce qui est apparu.

Du côté de la réalisation, j'ai trouvé ça assez remarquable, bien sûr la composition de l'image reste assez cliché mais nous n'avons pas à faire à un cadrage énergique mais plutôt posé. Fini les déambulation de couloirs sombres où l'on ne voit rien, ici le lieu parle tout seul sans qu'on en rajoute de trop tout le temps. Bien sûr le personnage reste celui de la bimbo blonde assez huppée, ceux du métro sont les sans-abris, et bien entendu ceux du sous-sol sont les égoutiers. En gros : ceux qui vivent dans la merde, ceux qui y travaillent et ceux qui ignore cela mais qui finiront par s'y retrouver, bonne morale implicite, face à la mort, on devient tous égaux. Quand à la barbarie exercée par cette créature, elle est véritablement horrible, son apparition est absolument magnifique et terrifiante, ses déplacements sont effrayants et sa cruauté est sans égal, quand à son histoire, elle est écoeurante mais dans les sous-sols de Londres, elle n'est pas étonnante. Bref, on y croit du début à la fin et c'est bien ça le pire...
http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/35/54/95/18411419.jpg
C'est finalement avec la peur au ventre que j'ai éteint pour dormir, et ça ne me l'avait pas fait depuis longtemps, preuve que ce film m'a véritablement touché, et malgré cela, j'en redemande. Une chose est sûr, lorsque je prendrais le dernier métro, je ferais tout pour ne pas m'endormir...

 


Creep
Bande annonce vf publié par CineMovies.fr - Les sorties ciné en vidéo

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents