Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Desperados : Wanted dead or alive, le western à l'état pur !

Publié par Eska sur 8 Août 2010, 14:33pm

Catégories : #Jeux video

desperados1.jpg

 

Desperados : Wanted dead or alive

 

Infogrames

 

2001

 

Je me souviens encore du premier niveau présenté en vidéo sur la chaîne Game One il y a bientôt 10 ans, avec le jeune Marcus qui disait à quel point ce jeu était fantastique. Et en 10 minutes, il a su me convaincre que Desperados allait faire partie de mes favoris sur PC.

 

Le chasseur de primes John Coopper est appelé pour stopper les hold-up qui sévissent au sein d'une compagnie ferroviaire. Afin d'affronter les malfrats, il commence par constituer une équipe de choc avec Sam, le spécialiste en explosif, Doc McMcoy, médecin et inventeur, et Kate, une séduisante joueuse de cartes. Lui-même adepte du couteau, Cooper et son équipe seront rejoint par Sanchez, un chef de bande mexicain teigneux et Mia, une jeune chinoise maline. A eux six, ils vont remonter la piste d'El Diablo, le chef de bande le plus redouté du Nouveau-Mexique.

 

Ce jeu d'action stratégie est rondement bien mené, et je me demande encore pourquoi on en a si peu entendu parler alors qu'il a tout pour surpasser la référence du genre à l'époque, la fameuse saga Commandos. Ici, il n'est point question de revivre la Seconde Guerre Mondiale, mais bien une aventure totalement inédite au coeur de l'Ouest, où bandits et hors-la-loi font régner leur loi.

 

 

 

Chaque personnage est défini par des caractéristiques propres, ainsi que des armes et des actions différentes. Par exemple, si Cooper est le plus rapide au 6 coups, Sanchez sera plus puissant au corps à corps avec son fusil à canon scié, ou Sam tirera le plus longtemps avec sa Winchester. Chaque bâtiment est un lieu propice pour se camoufler des ennemis, ces derniers ayant un champ de vision plus ou moins élargi selon qu'il fait jour ou nuit. Les décors sont d'ailleurs d'une beauté exceptionnelle, du simple village à la forteresse construite à même une falaise ou le canyon qu'il faut traverser. Certains niveaux se déroulent même sous l'orage, ce qui accentue l'ambiance pouilleuse vers la fin du jeu lorsque l'on commence à se rapprocher du combat final.

 

Côté scénario, ce jeu nous gâte : 25 niveaux de purs bonheur ! L'originalité est qu'à chaque nouveau personnage dans l'équipe, un court niveau lui est consacré pour nous permettre de prendre en main ses commandes. Pour la suite, les niveaux sont variés : infiltration de banque, de maison, évasion du domaine d'un riche propriétaire ou aider l'un des compagnons à se sortir d'un mauvais pétrin, etc. Autant d'histoires différentes qui renvoient souvent à de grands titres du western tels que les films de Sergio Leone, Sam Peckinpah ou encore John Ford. Ces références se retrouvent également dans les animatiques de présentation qui, dès le début, nous plonge dans cet univers.

 

Aujourd'hui encore, malgré l'évolution graphique, Desperados n'a rien perdu de sa splendeur, les décors sont toujours aussi somptueux et fluides, les niveaux toujours aussi peu évidents à passer, les personnages toujours aussi archétypés et l'univers toujours aussi fidèle. Un jeu qui mérite de rester dans les annales du genre sur PC !

 

Je vous laisse avec, comme petit avant-goût, la scène d'introduction.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents