Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Réseaux Sociaux VS messageries instantanée, la vie sociale n'est plus ce qu'elle était...

Publié par Eska sur 5 Septembre 2010, 21:56pm

Catégories : #Internet

Ah les réseaux sociaux....ou plutôt Facebook, puisque désormais il ne faut compter que sur lui (oui je sais, j'oublie tout ceux qui refusent d'apparaître sur ce produit capitaliste conçu par de jeunes effrontés qui ne cherche qu'à vendre la vie des gens pour mieux contrôler leur vie..... à ces gens-là je réponds.....désolé pour vous !)

facebook.jpg

Bref, Facebook est dans la place, et avoir son profil c'est être à la page. Il faut dire que Facebook est bien foutu, chaque fois que vous vous connectez, vous arrivez sur votre fil d'actualité qui recense tout ce que vos amis ont fait aujourd'hui :

  • leur statut,
  • leur photo,
  • leur date d'anniversaire,
  • les jeux et quizz auxquels ils ont répondu avec le nombre de points cumulés à chaque partie,
  • les vidéos et liens qu'ils ont découvert et qu'ils ont envie de faire partager,
  • leurs humeurs du moment,
  • leur horoscope,
  • ...

bref toute leur vie ! Exemple du jour, j'ai pu suivre le voyage d'une amie au fur et à mesure qu'elle mettait son profil à jour : quitter Paris pour telle ville....bientôt arrivée dans telle ville avant telle autre....enfin arrivée ici, plus qu'à aller là-bas....et bien ça y est, j'y suis ! Je suis content pour elle, et je me dit que c'est certainement plus efficace qu'un coup de téléphone à ses chers parents. Oui mais voilà, du coup on peut se poser la question : à quoi ça sert de passer des coups de fil pour prévenir qu'on est bien arrivé alors qu'avec Facebook, on prévient tout le monde d'un coup : plus pratique, plus économique, bref, ça facilite la vie, je suis d'accord !

Mais le fond du problème est là. Combien de ceux qui utilisaient MSN, devenu depuis Windows Live Messenger, ont bien du se rendre compte du problème : leurs nombreux contacts ont déserté la messagerie instantannée pour s'installer complètement sur Facebook. De mon côté, je dirais que seulement 20% de mes contacts sont encore fidèle à MSN contre 60% environ il y a encore quelques mois. Il faut dire que la messagerie instantannée, c'est démodée, pourquoi se limiter à parler à 1 seule personne quand on peut parler à 10 à la fois ? Et puis, j'ai plus de contacts sur Facebook que sur MSN, et en cas de besoin, il y a le chat de Facebook et donc je peux m'adresser directement aux gens.

 

windows-live-messenger.jpg

Mais j'aimerais savoir combien de personnes utilisent encore ce chat de Facebook qui, reconnaissons-le, est vraiment merdique. Moi, dès que quelqu'un tente de me parler dessus, ça gèle mon navigateur (Mozilla Firefox) pendant quelques secondes, même si je suis sur une autre page dans un autre onglet. Et puis ces petits "poc" ont tendance à me taper sur le système....sans parler que c'est une toute petite boîte, sans couleur, plus minimaliste tu meurs ! Mais je le laisse branché, pour signaler ma présence en ligne et en cas d'urgence....et bien sûr pour ceux qui ne jurent que par ça.... D'ailleurs aujourd'hui, le fameux "C'est quoi ton MSN" n'a-t-il pas été remplacé par "C'est quoi ton Facebook"?

"Un problème lié à MSN, c'est pourri, tout le monde est sur Skype maintenant, c'est beaucoup mieux, tralala". Ceci est un autre débat, mais je vais vous dire que nous avons constaté, avec quelques autres personnes avec qui je suis modérateur sur un forum, que la page Facebook de l'auteur dont nous nous occupions a non seulement ramené plus de fans que nous n'en avons jamais eu en 5 ans, mais qu'en plus, nos membres, même les plus assidus, ont déserté le forum pour Facebook.

Un autre phénomène se fait sentir quotidiennement, plus personnel pour le coup, c'est que les personnes qui prennent de mes nouvelles sont rares, mais ce n'est pas une critique, je n'en prends pas non plus des autres. Et pourquoi j'en prendrais après tout ? Si du temps de la messagerie instantannée, nous avions redécouvert ce que c'était que d'aller vers l'autre, désormais avec les réseaux sociaux, nous découvrons l'inverse. Mes amis, du moins ceux avec qui j'entretiens une relation régulière, postent au minimum 5 fois par semaine, et de cette manière je sais ce qu'ils font, comment ils vont, etc. Pourquoi irais-je désormais les embêter pour une réponse que j'ai sous la main ? Oui mais du coup, on ne se parle plus que par commentaires interposés. D'où la triste réalité :

Facebook nous rassemble tout en nous éloignant les uns des autres.

 

Tout ça pour ça me direz-vous, et bien oui, Facebook est un outil admirable et puissant, mais il faut faire attention à ne pas se déshumaniser en l'utilisant. Le mot est fort, mais je ne parle ici que de nos relations virtuelles, celles que nous entretenons via l'ordinateur, ce qui n'empêche pas les rencontres autour d'un verre. En ce moment, on parle (beaucoup trop) de la question de la vie privée sur les réseaux sociaux, mais j'aurais tendance à donner en partie raison à ce cher Mark Zucherberg qui prétend que nous sommes dans une ère où les gens veulent tout partager. Oui, mais pas tout et surtout pas avec tout le monde (ce qu'il devrait se mettre en tête). Bref, Facebook n'empêche pas d'avoir des relations sociales dans la vraie vie, mais notre avatar virtuel lui, il est sur le point de devenir mécanique, nous ne dialoguons plus, nous commentons, ce qui est totalement différent, et je trouve ça vraiment dommage.

internaute.jpg

Maintenant qu'on s'est rendu compte de ça, qu'est-ce qu'on en fait ? Ce que vous voulez, je n'ai pas de solutions miracles. Après tout, je persiste à me connecter à ma messagerie instantanée, des fois qu'une bonne connaissance y soit aussi, mais pour Facebook, je n'ai pas de solutions, si ce n'est rappeler qu'il ne faut pas s'enfermer dans son système. "On pourrait prendre des nouvelles des gens sur leur mur" Non, car ça c'est comme si vous preniez un micro dans une fête et que vous discutiez avec la personne qui se trouve au milieu de la salle, ce n'est pas très intime.

"Il y a aussi la messagerie interne de Facebook !" me direz-vous, mais elle est tellement sobre et minimaliste elle aussi, sans possibilité de personnaliser et de mettre en forme son texte, qu'elle ne donne pas envie de discuter intimement, ça fait plutôt office d'information :  "Je-prends-de-tes-nouvelles-pour-la-forme-mais-en-fait-je-m'en-fous", c'est un peu ça l'idée. (Après ça je risque de vexer tous les gens que je vais contacter par la messagerie de Facebook pour avoir des nouvelles lol)

 

Je ne propose pas de quitter Facebook, solution extrêmiste et idiote à mon sens : allez-vous prendre une pierre pour planter un clou plutôt qu'un marteau ? Mais il faut apprendre à s'en servir avec modération et ne pas lui confier sa vie, car à force, quoi que vous puissiez dire, c'est votre avatar qui aura une vie sociale plus importante que la votre dans le monde réel...

Commenter cet article

Claire 06/09/2010 14:13


Comme quoi ça peut être utile !! XD


Claire 06/09/2010 09:53


Ton analyse est pertinente ! ^^
Aujourd'hui, tout le monde (ou presque) se contente d'un commentaire sur Facebook... Ça donne bonne conscience, c'est histoire de dire "Je me tiens au courant de ta vie"... Mais voilà, ça
s'arrête-là, il n'y a plus rien de personnel. Il n'y a pas le réel échange de la messagerie instantanée.
Et si tu apprends ce que deviennent certains de tes amis, ce n'est pas le cas des plus réservés qui ne racontent pas leur vie à longueur de journée...
En gros, Facebook c'est un blog commun. Chacun peut écrire ce qu'il veut et faire des commentaires.
A côté de ça, on y passe aussi de bons moments c'est sûr mais rien à voir avec la "vraie vie"...


Eska 06/09/2010 10:36



C'est vrai, j'ai oublié de citer le nombre de mariages et de naissances de vieilles connaissances que j'ai découvert grâce à Facebook...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents