Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Fighting Caravans

Publié par Eska sur 10 Août 2010, 12:08pm

Catégories : #Cinéma

fighting-caravans.jpg

 

Fighting Caravans

(L'attaque de la caravane)

 

Otto Brosser & David Burton

 

1931

 

Clint Belmet, un jeune éclaireur bagarreur, évite de justesse la prison grâce à l'intervention providentielle de Félice, une jeune demoiselle voyageant seule et qui se fait passer pour sa femme. En échange, Clint et ses amis doivent l'aider à rejoindre Sacramento avec la caravane qui prévoit de traverser les plaines de l'Ouest sauvage. Durant le voyage, Clint et Félice tombent amoureux.

 

Un western simple et sympathique, interprété par un Gary Cooper très jeune (exemple parfait que les acteurs se bonnifient avec le temps, aussi bien physiquement que dans leur jeu), la charmante Lili  Damita que l'on croirait américaine pure souche avant qu'elle n'explose ses jurons dans un français parfait.

 

L'histoire reprend la traversée des plaines par une longue suite de caravanes qui veulent rejoindre la côte Ouest pour s'y installer, et ainsi occuper ces terres encore peu civilisées. C'est la fameuse conquête de l'Ouest qui nous est présentée ici, et les dangers de s'y aventurer. Une petite romance vient combler le tout pour centrer 2 personnages.

fighting-caravans-img.jpg

On retrouve aussi les 2 accolytes, Bill Jackson et Jim Bridger, brillamment interprétés par Ernest Torrence et Fred Kholer incarnant de vieux éclaireurs ivrognes et manipulateurs, pareil à un duo du type Laurel et Hardy, et chargé de monter le film en une comédie à la limite du burlesque. C'est bien évidemment le type de duo comique que l'on retrouvera plus tard dans des films de Kurosawa comme La Forteresse cachée (1958), avec les paysans Tahei et Matashichi, repris par la suite par R2-D2 et C3PO dans Star Wars (Georges Lucas, 1977) pour les plus connus, car, encore aujourd'hui, le duo comique au sein d'un film d'action est souvent un moyen de relativiser le sérieux de l'histoire. Et bien évidemment, ces deux compères inséparables parviennent à nous emmner du rire aux larmes et à insérer une réflexion quand à leur métier d'éclaireur, sur le point de disparaître avec l'arrivée du chemin de fer.

 

Le film se termine par une belle bataille, trop longtemps attendue, entre les indiens et la caravane. Et le film étant tombé dans le domaine public, je vous invite à le regarder (en VO non sous-titré) sur Archives.org.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents