Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Gloire à Lutèce ! De l'époque gauloise à gallo-romaine

Publié par Eska sur 17 Août 2010, 22:41pm

Catégories : #Histoire

Introduction : L'Histoire de France au rythme du Métronome

 

De l'Île de la Cité à la Porte d'Italie

Ier et IIe siècle

 

4. Les Arènes de Lutèce 

(Article précédent : Sur le cardo maximus)

 

 

Arènes de Lutèce (1)

Les arènes sont également un monument rapporté de cette culture romaine, et qui a fait de Lutèce une ville prestigieuse en plus du Forum et de ses nombreuses thermes. Mais trouver l'entrée des Arènes depuis la rue Monge n'est pas si évident tant elle est banale. Une sorte d'entrée des artistes devant laquelle j'ai failli passer plusieurs fois sans la voir.

 

Les arènes ont été en partie détruites durant les invasions, et ensevelies par le mur d'enceinte construit par Philippe Auguste, mais à cette époque semble-t-il, elles s'étendaient vers les hauteurs. Il faut sans doute relativiser ce que l'on voit aujourd'hui en se disant que le niveau de la rue actuelle repose sur une enchevêtrement profond de fondations, comme on peut en voir dans la Crypte.

 

L'arène se dévoile après un coude étroit et l'excitation tombe un peu à plat lorsque l'on y arrive. C'est peut-être parce que l'on se rend soudain compte que nous ne sommes pas venu assister à un spectacle mais que l'on se retrouve au centre de l'arène, pareil à un gladiateur qui va devoir en découdre avec un autre gladiator, voire des fauves affamés.

 

Arènes de Lutèce (2)
Les Arènes de Lutèce étaient le lieu de spectacle, le cirque à tout faire de l'époque. Tantôt des combats entre hommes et animaux, tantôt des pièces de théâtre, et il semblerait qu'il pouvait s'y dérouler des joutes aquatiques, ce qui n'est pas rien.

Arènes de Lutèce (5)

 

Ce qui est génial toutefois, c'est de découvrir les escaliers menant aux gradins dans un petit recoin, donnant presque l'impression d'un passage secret. Combien d'hommes et de femmes ont gravi ces marches pour assister aus spectacles?

Une question que l'on se pose en découvrant l'arène depuis ses hauteurs.

Arènes de Lutèce (6)

Quand aux combats de gladiateurs, ils ont toujours lieu chaque jour. Ils s'affrontent en individuel ou par équipe, casqués de leur béret et armés de leur boules, les joueurs de pétanque s'affrontent sans cesse dans des parties sans merci. Et à leurs côtés, des joueurs de foot bravent l'interdiction des jeux de ballon. Camouflé derrière un immeuble qui couvre complètement les bruits de la rue, les Arènes perdent un peu de leur ambiance d'autrefois dans ce silence de mort. Un cimetière (qu'il fut par la suite), dont le sous-sol doit regorger de sang, et qui aura vu la mort de bon nombre de guerriers, ces stars de l'époque.

 

Arènes de Lutèce (3)Si nous pouvons voir les Arènes aujourd'hui, c'est grâce à Victor Hugo, et avec lui la Société des Amis des Arènes qui a bataillé pour leur conservation. En effet, lors des travaux de la rue Monge au XIXe siècle, la Compagnie Générale des Omnibus, propriétaire du terrain, voulait en faire un dépôt pour les tramways. Mais "pour devenir la ville de l'avenir, Paris doit conserver son passé." C'est ainsi qu'en 1896, les Arènes furent de nouveaux ouvertes au public.

 

Arènes de Lutèce (7)

 

Article suivant : En direction de Rome

Commenter cet article

Jérémy Zucchi 18/08/2010 21:54


Si il y avait une scène, c'était plutôt un amphitéâtre, non? C'est-à-dire l'équivalent d'un théâtre pour nous je veux dire. Il pouvait aussi y tuer des esclaves d'ailleurs, c'est mieux pour
interpréter un héros tragique qui meurt...


Eska 20/08/2010 16:52



Oui oui c'était un amphithéâtre à la base.



Jérémy Zucchi 18/08/2010 00:43


Merci Victor Hugo, donc (je ne savais pas ça). C'est très clean comme ruines tout de même. On dirait qu'ils ont tout bien taillé pour que ça ne dépasse pas, que ça fasse "fini". Est-ce que cette
arène est complètement circulaire (ou plutôt elliptique) ou est-elle un peu tordue (aplatie d'un côté) comme une photo en donne l'impression?
Question violence, en même temps, une boule de pétanque aurait pu faire partie de l'arsenal des gladiateurs, à lancer... ça doit faire mal !


Eska 18/08/2010 19:31



Ca dépend du poids de la boule à vrai dire....déduction de jonggleur....


Et oui, l'arène n'était pas entièrement circulaire, il y avait un côté plat avec une scène, je suppose que c'était du côté donnant sur la rue Monge, il faudrait voir les maquette d'époque.


Les ruines sont cleans car elles ont été refaîtes, les gradins ont été refaits semble-t-il, enfin bref, des Arènes il ne reste que la forme et les fondations, le reste c'est de la reconstitution
sous forme de restauration...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents