Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Il y a encore quelque chose qui cloche, et c'est bizarrement amusant

Publié par Eska sur 5 Novembre 2010, 15:40pm

Catégories : #Littérature

il-y-a-encore-quelque-chose-qui-cloche.jpg

 

Il y a encore quelque chose

qui cloche

 

Guy Billout

 

2002

 

Voilà un livre dont je voulais parler depuis longtemps. Il y a encore quelque chose qui cloche est un album jeunesse comme on les aime, qui provoque directement son lecteur. Le livre est composé d'illustrations en pleine page avec un simple titre pour chacune d'elle, en rapport avec l'idée qui est désignée.

 

Ce que j'aime, c'est ce côté provocateur de l'oeil et du cerveau. Il n'y a qu'à voir la couverture pour se rendre compte et se poser la question : est-ce possible ? Cette simple question peut se poser à chaque page où la réalité des choses est mise à mal, transformée par la main de l'illustrateur qui sait comment toucher, comment blesser le regard. Parfois cela reste sympathique : l'angle en pointe d'un immeuble pareil à une brise-glace tandis qu'un pinguin court sur la banquise ("Âge de glace"). Parfois c'est plus subtile : un brasier au fond d'une crevasse en pleine montagne ("Réchauffement"). Parfois c'est un casse-tête : ce char d'assaut roulant sur un champ de tournesols qui ne plie même pas ("Inébranlable") et parfois c'est plus difficile à comprendre comme ces blocs de glace qui se détachent carré par carré ("Régulation").

 

Au fond, ce livre n'est pas fait pour un public trop jeune à cause des titres qui sont parfois difficile à comprendre comme "Sécession" montrant les ponts rejoignant l'ïle de la Cité à Paris, tous coupés en deux, "Mimétisme" avec ces oiseaux atterissant sur le sol en tenant 2 petites roues dans leurs pattes, ou bien "Vélocité" qui montre le signalement d'un pont coupé en plusieurs morceaux avec une indication amusante : "vitesse maximum : 180 km/h".

 

Bref, si le livre permet d'aborder ce vocabulaire avec des moins jeunes, l'idée sera-t-elle vraiment compréhensible ? L'image suffit à elle-même pour les plus petits, si bien que l'album prend alors un 2e sens pour les plus grands. A découvrir donc.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents