Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


L'élève Ducobu, un film de cancres

Publié par Eska sur 23 Juin 2011, 05:58am

Catégories : #Cinéma

ducobu.jpg

 

L'élève Ducobu

 

Philippe de Chauveron

 

2011

 

Ducobu est un cancre, le pire que l'éducation nationale ait jamais connu. Renvoyé de toutes les écoles par lesquels il passe, il ne reste plus qu'une solution à son père avant de l'envoyer en pension : l'école Saint Potache. Oui mais voilà, ce n'est pas un énième changement qui va faire de Ducobu un élève surdoué, et pour éviter la pension, il doit ramener de bonnes notes. Pour cela, il va trouver des moyens de tricher à tous les examens. Mais si la supercherie passe au premier trimestre, Mr Latouche, son instituteur, a vite compris la surpercherie et a décidé de ne plus se laisser avoir.

 

Ayant découvert la BD dans les pages du Journal de Mickey il y a plusieurs années, j'ai voulu voir ce que pouvait donner l'adaptation autour de cet élève surdoué. Oui, car Ducobu est un surdoué dans son domaine, il est intelligent, inventif et beau parleur mais ne retient aucune leçon d'école, ce qui aurait pu permettre de faire une critique intéressante du système éducatif français. Mais non, le réalisateur a préféré ne pas prendre de risque, et pour cela il tente une adaptation quasi  identique de la BD.

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/79/86/48/19736954.jpg

Aussi, il n'est pas étonnant de voir le film s'essouffler au fur et à mesure. On comprend que Ducobu est un cancre, qu'il a besoin de bonnes notes et que tous les moyens sont bons. Mais voilà, tenir à ce rythme pendant 1h30 n'est pas si aisé. Alors pour combler le temps entre 2 interrogations, voilà que nous avons droit à une nouveauté : la séduction de Mr Latouche l'instituteur et de Mlle Rateau, la prof de musique. De l'autre côté, on tente également de nous imposer une relation plus évidente mais moins tentée entre le père de Ducobu et la mère de Gratin, mais cette relation pourrait poser problème si elle aboutissait, Léonie Gratin, la fayotte, est amoureuse de Ducobu et il ne pourrait en être autrement s'ils étaient demi-frère et soeur.

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/79/86/48/19736935.jpg

Ducobu et Gratin, les professeurs, les parents, ajoutons quelques copains de classe et nous avons fait le tour des principaux personnages, c'est bien là le problème. Il faut dire que la BD se concentre elle-même sur moins de personnages, la plupart des gags se déroulant en classe entre le trio Latouche/Ducobu/Gratin, mais pour le film, on aurait espéré quelque chose de plus ouvert. A vrai dire, il semblerait qu'il n'y ait que les 2 enseignants précédemment cités dans cette école. Les élèves de la classe sont aussi très effacés, à part quelques complices dont on ne sait rien sur leur relation. Les gags sont grossiers, comme celui du dialogue de l'amie de Gratin que l'on épuise dès le début et qui ne fait plus rire du tout par la suite, et je pense que chacun me répondra de cette façon : "C'est clair !"

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/79/86/48/19736953.jpg

Sur Allociné, on découvre que le réalisateur ne voulait faire qu'un film pour enfant, refusant que l'on puisse donner un double sens aux répliques, et c'est sans doute ce qui fait de ce film un ratage complet pour les lecteurs de la première générations avec des personnages qui en font trop et une histoire au raz des paquerette. A la fin, on en sort lessivé et on ne demande qu'une chose : revoir un vrai film sur l'enfance comme Zéro de Conduite (Jean Vigo, 1933) qu'un de ces nouveaux nanars gentillets dans un monde scolaire où tout le monde il est beau et tout le monde il est joli.

 

S'il y a des personnages qui auraient mieux fait de rester sur papier, Ducobu en fait partie. Grosse déception donc même si d'autres peuvent penser le contraire, mais même pour des enfants je ne trouve pas ce film très riche, dommage.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents