Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


L'homme du Sud, rêves et désillusions d'un fermier...

Publié par Eska sur 21 Janvier 2011, 17:01pm

Catégories : #Cinéma

l-homme-du-sud.jpg

 

L'homme du Sud

(The Southerner)

 

Jean Renoir

 

1945

 

Sam Tucker, sa femme, ses 2 enfants et sa grand-mère viennent s'installer dans une maison en ruine afin de cultiver du coton. Sam, qui a toujours voulu avoir ses propres terres, sait que le travail sera dur, mais fait confiance en son savoir et à la terre. Malheureusement, les évènements s'avèrent beaucoup plus difficiles que prévu.

 

Voilà un des films de la période américaine de Jean Renoir. Je ne savais pas du tout qu'il avait eu l'occasion de tourner aux Etats-Unis. Six ans après La Règle du Jeu, le réalisateur français s'impose dans une comédie dramatique aux apparences de western. Le film reçu d'ailleurs 3 nominations aux Oscars, dont celui de meilleur réalisateur, finalement décérné à Billy Wilder pour Le Poison (1945).

 

Proche des grands thèmes de John Ford, L'homme du Sud évoque les débuts difficiles d'un fermiers qui souhaitent cultiver son propre champs de coton. Proche de la terre et de sa famille, ce film montre également la misère qui sévit pour ces paysans qui, rappelle-t-on à la fin, sont nécessaires aux riches ouvriers de la ville. Des propriétaires sans scrupules, des hivers froids, des chasses bredouilles, des voisins aigris, des tempêtes au moment de la récolte, le film étant ponctué par les saisons durant un an.

 

On pourrait penser que ce film est profondément pessimiste, mais bien au contraire. Les personnages sont touchants. Surtout le personnage de la grand-mère acariâtre, toujours en train de ronchonner et de maudire son petit fils de l'avoir conduit dans cette misère. Nona, la femme de Sam, est une de ces femmes fortes, capable de résister aux difficultés, même celles qui touchent son fils atteint de la maladie du printemps. C'est ce genre de personnage qui permet d'entretenir l'espoir de rêve du personnage principal, ici celui d'obtenir la plus belle récolte de l'année.

 

Ce film n'est donc pas à proprement parler un western, même si l'on retrouve les éléments propres au genre : l'histoire d'un fermier dans une contrée assez hostile pour qui veut vivre de la nature, une bagarre entre Sam et son voisin, un règlement de compte aux allures comiques qui aurait pu se finir en tragédie, fêtes, danses et séquence de joie, mais notons que le film s'intéresse davantage au travail qu'aux paysages, finalement peu montré. Quoiqu'il en soit, L'homme du Sud fait partie de ces petits films sans prétention qu'il est toujours agréable de regarder.

 

Le film est complètement visible sur Archive.org, et plutôt qu'une bande-annonce, une autre archive encore plus précieuse de l'INA où Jean Renoir lui-même présente son film pour la télévision.

 

Commenter cet article

Tietie007 30/12/2011 07:12

Film qui m'avait marqué, à l'époque.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents