Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


La Piste de Santa Fé, le début de la guerre civile américaine...

Publié par Eska sur 21 Janvier 2011, 16:24pm

Catégories : #Cinéma

la-piste-de-santa-fe.jpg

 

La Piste de Santa Fé

(Santa Fe Trail)

 

Michael Curtiz

 

1940

 

1854. Récemment promu de l'école militaire de West Point, Jeb Stuart et George Custer sont envoyés à Fort Leavenworth dans l'état du Kansas, considéré comme l'un des lieux les plus dangereux du pays. Et pour cause, un groupuscule d'abolitionnistes de l'esclavage, conduit par le fanatique religieux John Brown, sème la terreur et menace le pays.

 

Voilà un film qu'il est magnifique ! La Piste de Santa Fé n'est pas un western à proprement parler, mais plutôt un film historique qui raconte, en quelque sorte, des évènements qui conduiront à la Guerre de Sécession. Mais il ne faut pas prendre les faits cités comme réels, les scénaristes ayant joués avec des noms de grands généraux pour faire passer un message, une idée de ce qu'à pu être cette période plutôt que de la raconter directement. Bine sûr, à moins d'être un fin connaisseur de l'Histoire américaine, tous ces éléments ne nous parlent pas, mais le public américain a sans aucun doute de quoi se régaler, notamment lors de cette séquence mythique où une vieille indienne prédit l'avenir à 6 amis généraux, lesquels sont devenus par la suite de farouches opposants, que ce soit durant la Guerre de Sécession que durant la Guerre contre les Indiens.

http://image.toutlecine.com/photos/p/i/s/piste-de-santa-fe-1940-07-g.jpg

Ce film a également de quoi faire couler beaucoup d'encre. Car de nombreux éléments s'opposent et nous apparaissent aujourd'hui contradictoire. En effet, le personnage de John Brown, divinement interprété par Raymond Massey, passe pour un terroriste et un fanatique religieux, recevant directement ses ordres de Dieu, alors que son objectif est des plus honorables : abolir l'esclavage. Le problème est d'ailleurs souvent cité dans le film, sans qu'une réponse soit véritablement apportée. John Brown pille et tue pour libérer les esclaves, ceci n'est pas juste. Et si le film s'exprime assez clairement sur cette question, de par le traitement des personnages, il n'en reste pas moins l'histoire d'une rébellion qu'il faut stopper. 

 

Je n'irais pas jusqu'à faire une analyse sociale, mais ce film date des années 40. La ségrégation bat son plein aux Etats-Unis, d'où un parti pris assez révélateur des consciences de cette époque, tandis que l'Union est également divisée à cette époque par l'intervention du pays dans la Seconde Guerre Mondiale. Faut-il faire la guerre ou rester chez soi ? Faut-il aller libérer un peuple qui souffre ou ne rien faire ? Faut-il combattre pour des idéaux ou non ? Une question décisive qui fut tranchée quelques années après, et qui fit entrer les Etats-Unis dans une politique d'intervention. (Je ne suis pas historien, ni sociologue, donc n'hésitez pas à me corriger ou à développer ces éléments si je me trompe, merci.)

http://image.toutlecine.com/photos/p/i/s/piste-de-santa-fe-1940-08-g.jpg

A côté de ces évènements, on retrouve les traditionnels éléments du western : une histoire d'amour entre un soldat vaillant et une femme forte (symbole de la femme de l'Ouest), le duo comique de 2 ivrognes, le contexte social avec l'expansion de la voie ferrée, et bien sûr les incontournables bagarres, chevauchées et charges de la cavalerie dans des scènes assez impressionnantes à voir malgré une image qui a bien souffert. Enfin notons également la présence d'acteurs fantastiques comme Errol Flynn, héros de films d'action, ou encore le futur président Ronald Reagan dans le rôle du jeune soldat Custer.

 

J'ai découvert ce film dans la collection "Ciné-Club Hollywood" et je n'en suis pas déçu. Plutôt qu'une bande-annonce, je vous laisse directement découvrir sa version en ligne sur Archive.org.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents