Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Rayman 3D, une aventure en relief

Publié par Eska sur 10 Août 2011, 09:15am

Catégories : #Jeux video

rayman.jpg

 

Rayman 3D

 

Ubisoft

 

2011

 

Après avoir échappé aux terribles pirates, Rayman doit récupérer ses pouvoirs et sauver ses amis encore enfermés sur le vaisseau-prison. Mais pour cela, il doit récupérer 4 masques à travers le monde pour permettre à Polokus de lui redonner toute sa force.

 

Pour son premier jeu sur 3DS, Ubisoft a repris un épisode bien connu du personnage sans bras ni jambes. Loin d'être une histoire originale, il s'agit bel et bien de Rayman 2 : The Great Escape (1999) et qui fut déjà réadapté pour la console DS en 2005. Pas étonnant donc que l'éditeur nous ressorte cet opus déjà tout prêt qu'il n'a plus qu'à convertir à la console 3DS pour un meilleur rendu du relief (et ainsi s'assurer d'être parmi les premiers à proposer un jeu à la sortie de la console). Cela ne me dérange pas, contrairement aux fans du personnage, tout simplement parce que je n'avais jamais eu l'occasion de jouer à cet opus. Je me souviens avoir parcouru les niveaux du tout premier Rayman (Ubisoft, 1995), encore en 2D sur Playstation. Rayman 2 a été pour l'éditeur un moyen de passer de la 2D à la 3D, exploitant ainsi au mieux la puissance des consoles de l'époque, ce qu'il semble désormais reproduire avec ce titre phare qui a marqué les joueurs. Rien de neuf pour eux donc.

http://image.jeuxvideo.com/images/3d/r/a/rayman-3d-nintendo-3ds-1295476509-003.jpg

Côté scénario, je l'ai trouvé légèrement brouillon. Globox attéri dans le vaisseau-prison où il retrouve Rayman. Il lui indique que la fée Ly n'a pu lui donner qu'un modeste pouvoir qui va permettre à notre héros de s'enfuir. Mais Ly n'a plus assez d'énergie pour lui redonner toute sa puissance, alors elle lui conseille d'aller trouver les Ptizêtres qui n'ont rien de mieux à lui dire que d'aller trouver Polokus, le grand créateur, mais qui ne peut rien faire sans les 4 masques magiques. Quand on ne connaît rien de l'univers de Rayman, c'est parfois un peu difficile à avaler, mais avec le temps, on finit par comprendre qui sert à quoi : Ly ne donne que de nouveaux pouvoirs au fur et à mesure qu'on la rencontre, les Ptizêtres ne servent qu'à ouvrir un passage vers un niveau où se trouve l'un des masques magiques que Polokus va récupérer, permettant ainsi à Rayman de progresser vers la fin du jeu. Bien sûr, la quête principale est d'aller sauver Globox et ses centaines d'enfants.

http://image.jeuxvideo.com/images/3d/r/a/rayman-3d-nintendo-3ds-1295476509-002.jpg

C'est donc un véritable jeu d'aventure qui nous est servi. Il faut sauter de plate-forme en plate-forme pour progresser, combattre les ennemis en leur lançant des boules d'énergie. Et l'histoire se complète de 2 quêtes annexes : récupérer les 1000 lums d'énergie (ou 999 comme semble l'afficher la 3DS) et détruire les 80 cages réparties dans les différents niveaux. L'idéal, c'est que les lums et les cages déjà récoltés dans un niveau ne réapparaissent pas, donc on sait toujours combien restent à trouver, mais l'inconvénient, c'est que rien n'indique où ils peuvent se trouver. Il faudra donc beaucoup de patience pour trouver tous les chemins cachés, et surtout beaucoup d'agilité parfois pour parvenir à y pénétrer. Et comme si cela ne suffisait pas, il semblerait que certains chemins, aussi difficiles soient-ils, ne servent... à rien ! (les restes du jeu original ?)

http://image.jeuxvideo.com/images/3d/r/a/rayman-3d-nintendo-3ds-1295455341-001.jpg

Graphiquement, je trouve ce jeu à la fois simple et maginifique. Rayman est toujours aussi emblématique avec ses membres flottants dans les airs, et le voir jouer au basket avec son propre corps est à la fois curieux et déroutant. Le rendu 3D, qui peut être réglé via la console, apporte une touche visuelle supplémentaire, avec des contours plus nets et des surfaces plus brillantes. Ceci dit, le jeu est tout aussi beau sans l'effet relief, et il est parfois même nécessaire lors de certains niveaux un peu périlleux. Question éternelle désormais : le relief a-t-il un intérêt sur ce jeu ? Cela dépend des niveaux. La 3D proposée permet une expérience pus immersive dans l'univers du jeu, surtout dans les niveaux où il faut se déplacer rapidement dans les airs, à bord d'une fusée ou glisser sur des planches en bois. La 3D rend le jeu plus beau, plus vivant je trouve, mais rien de plus, étant donné que les mouvements de caméra permettent toujours de voir la profondeur d'une plate-forme.

http://image.jeuxvideo.com/images/3d/r/a/rayman-3d-nintendo-3ds-1295476509-004.jpg

Mais ce qui me chagrine le plus dans ce jeu, c'est son gameplay. Sauter, voler, se diriger, lancer des boules de feu... rien de plus. Six boutons (en plus du joystick) et seulement 2 ne seront utilisés la plupart du temps, ce qui est franchement dommage. De même, pas question d'exploiter les autres éléments qui ont été la force de la console DS au moment de sa sortie en 2004 : le micro, et maintenant les caméras. Bref, Rayman n'est ni plus ni moins qu'un jeu de plate-forme au gameplay digne de la première Game Boy, et même si le personnage ne se prête pas forcément à cette utilisation, je trouve dommage que l'on essaie pas de rajouter cette interactivité. Par exemple, déplacer le bateau en soufflant dans le micro, ce genre de détails ludiques qui auraient vraiment fait de Rayman 3D un jeu pour cette console.

http://image.jeuxvideo.com/images/3d/r/a/rayman-3d-nintendo-3ds-1300963911-005.jpg

Au final, Rayman 3D, boosté par la sortie d'une nouvelle console du marché qu'il n'exploite pas à sa juste valeur, n'intéressera que le public qui ne le connaît pas encore. C'est bien dommage, car un personnage aussi emblématique mériterait d'être précurseur d'une nouvelle façon de jouer, plutôt que le témoin d'un nouveau gadget.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents