Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Rocky Balboa, la légende s'écrit jusqu'au dernier round !

Publié par Eska sur 29 Octobre 2010, 17:23pm

Catégories : #Cinéma

rocky6.jpg

 

Rocky Balboa

 

Sylvester Stallone

 

2006

 

Je me suis précipité au cinéma pour voir ce que Rocky avait encore en réserve malgré les critiques des mauvaises langues et je fus étonnant surpris. Je vais comme pour les autres films de la série, révéler l'intrigue de ce dernier et ses détails, donc spoilers prévus !!!!

Rocky est vieux et usé. Adrian est décédée d'un cancer, Polly préfère oublier et Rocky Jr essaie de se sortir de l'ombre de son père. Aussi Rocky a ouvert un restaurant dans la banlieue de Philadelphie où il raconte ses combats lors des dîners. Mais la boxe va mal et le champion du monde, Mason Dixon, est considéré comme un looser. Une simulation montre ce dernier battu par un véritable champion comme Balboa. Rocky désire reprendre les gants pour quelques combats histoire d'évacuer sa rage, mais les organisateurs y voient le moyen de faire grimper la popularité de Dixon face à Rocky. Ce dernier accepte le match exhibition et reprend l'entrainement. Mais avec l'âge, rien n'est plus comme avant.
http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/36/21/60/18708480.jpg
C'est un épisode encore plus noir que nous offre Stallone ici. Noir mais avec une note d'espoir parmi les fortes de tous ses films. Retour aux origines : Rocky redécouvre la petite Marie qui l'avait envoyé "se faire mettre" alors que la jeune génération n'a plus aucun respect pour les vieillards. Le retour de Spider Rico, premier boxeur contre qui se bat Rocky dans le premier film, remplace le père Carmine des autres épisodes. Rocky offre sa convivialité à tous ceux qu'il rencontre, un besoin pour lui qui veut se souvenir.


La question que je me posai était : pourquoi s'accroche-t-il autant à cette Petite Marie et à son fils : tout simplement parce que Marie est la seule rescapée du quartier, de même que Spider alors que pour Polly, les souvenirs font trop mal. Quand à Steps, il prend la place vide laissé par le fils de Rocky qui accuse son père de lui faire du tort. Le film est très fort pour cela, un homme qui ne peut oublier ce qu'il a été et ce qu'il a vécu et qui doit s'entourer de tout ceux qui ont participé à son passé.
http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/36/21/60/18708475.jpg
Critique flagrante : la boxe va mal. Les boxeurs ne sont plus et Mason Dixon ne combat pas, il en finit le plus rapidement possible avec ses adversaires qui ne sont que de petits boxeurs. Tout le monde rêve de revoir un vrai combat de grands champions comme ce fut le cas pour Rocky et Apollo. Mais tout cela est finit.

Stallone savait qu'on le critiquerait pour reprendre les gants, aussi il n'hésite pas à en jouer : la jeunesse face à la vieillesse, la force face à l'expérience. Rocky sait qu'il est vieux et qu'il n'a aucune chance, pourtant en lui le désir brûle de remonter sur le ring pour un dernier combat, quel qu'en soit l'issue. Lorsqu'il reprend l'entrainement, reprenant la musique désormais bien connu, remontant les marches jusqu'au sommet pour retrouver sa gloire passée. Quand au combat, il est rapide et efficace et l'issue n'est découverte qu'à la fin.
http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/36/21/60/18708484.jpg
Les mauvaises langues diront "c'est nul!, papy remonte sur le ring car Stallone a plus de frics, etc etc etc". Il est vrai qu'il ne faut pas s'attendre à voir de la boxe en allant voir ce film. Mais pour Rocky c'est un message d'espoir : rien n'est terminé tant qu'on en a encore la force, et quelque soit l'issue, c'est tout ce qu'on fait pour y arriver, quitte à ce qu'il y ait de la casse. Un très beau message d'espoir et je dirais même une des plus belle leçons de vie pour la jeunesse et les personnes plus âgées. Vieillir n'est pas si facile, mais tout est encore possible. On a beau critiquer l'âge de Stallone, ce Rocky n'aurait pas pu se faire plus tôt, c'est l'histoire d'un boxeur sur le déclin, d'un sportif devenu vieux, et d'un homme en quête du souvenir.

Au final, ce dernier opus qui cloture à merveille la saga Rocky, est un magnifique film hommage ainsi qu'un au revoir de Stallone pour son personnage Rocky Balboa. Il lui a ainsi crée une sortie des plus magnifiques et surtout telle qu'il le méritait. Après tant d'années, Rocky peut enfin s'arrêter sur une note des plus optimistes. Et pour toute cette aventure nous pouvons dire :
Merci Sylvester et Merci Rocky !!!!

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents