Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Rocky III, l'oeil du tigre

Publié par Eska sur 29 Octobre 2010, 16:40pm

Catégories : #Cinéma

rocky3-copie-1.jpg

 

Rocky III

 

Sylvester Stallone

 

1982

 

Je crois que c'est le tout premier Rocky que j'ai eu l'occasion de voir il y a bien bien longtemps. A l'époque, Stallone était encore fortement considéré comme un monsieur muscle, et Mister T, que je connaissais pour son rôle de bourrin de Baracuda dans L'agence tout risque, ou encore L'homme le plus fort du monde, ne me semblait pas être un adversaire facile. L'oeil du tigre, je n'ai pas compris de quoi il s'agissait à l'époque, seul le combat m'intéressait. Et j'avais de la chance d'être ignorant, car c'est le film qui en montre le plus.

Enfin champion du monde, Rocky confiant remet son titre en jeu et ressort toujours victorieux. Il s'offre une réputation comme jamais cela n'avait été connu auparavant. Enchaînant les combats et les spots publicitaires pour la plus grande joie de ses fans. Mais dans la foule, un homme l'observe, un homme prêt à le défier. Numéro 1 des poids lourds, il vient provoquer Rocky. Mickey, atteind d'un malaise cardiaque, Rocky perd le combat et assiste à la mort de son manager. Désemparé, c'est Apollo qui décide de le remettre sur pied, grace à un entrainement intensif, il lui fait retrouver l'oeil du tigre, la rage de vaincre afin qu'il puisse à nouveau défier Clubber Lang et récupérer son titre.
http://image.toutlecine.com/photos/r/o/c/rocky-iii-l-oeil-du-tigre-1983-07-g.jpg
C'est ici que Rocky a commencé à décevoir les spectateurs. Bien sûr il perd un peu de sa consistance. Rocky est devenu une machine à boxer, une machine à gagner. Aucun combat ne lui résiste, s'il perd, il va forcément gagner la revanche. Pourtant la critique est tout aussi forte dans ce film. Et beaucoup n'ont vu dans ce film qu'un produit marketing de Rocky. Et là je pense que c'est une des plus belles réussites du cinéma. Car les gens qui pensent ça ont entièrement adopté Rocky Balboa comme un personnage réel et sont eux-mêmes victimes sur marketing de masse fait autour du boxeur dans le film. Une expérience avait été tentée dans le deuxième épisode, mais Rocky n'avait pas la confiance nécessaire. Aujourd'hui champion, il s'est révélé et apparaît en homme fort. Mais toute cette propagande autour de lui est une véritable critique de la société sportive : les sportifs deviennent des objets publicitaires avant d'être des athlètes, comme le dit si bien Mickey : "tu t'es embourgeoisé" Rocky s'est fait avoir par le système économique et l'issue de cette magouille est la perte de son combat.

Une fois de plus Rocky est en proie à des doutes, lorsqu'il apprend que Mickey choississait les boxeurs pour être sûr que Rocky ne soit pas blessé, mais lorsque c'est au tour de Clubber Lang de passer sur le ring, plus rien n'est pareil, Clubber est n'a aucune pitié et seule la victoire l'intéresse. Rocky doit surmonter cette nouvelle épreuve, découvrir s'il est capable d'affronter un véritable boxeur. De plus, la mort de son manager est bien plus difficile à porter. Est-il capable de continuer seul ? Heureusement, solidarité sportive oblige, Apollo, remis de sa défaite, décide de l'entraîner pour qu'il retrouve l'oeil du tigre, la rage de vaincre, le désir de gagner.
http://image.toutlecine.com/photos/r/o/c/rocky-iii-l-oeil-du-tigre-1983-02-g.jpg
Toujours les mêmes séquences d'entrainement : la course contre Apollo, la natation, les poids, les pompes, les coups... Mais c'est Adrian qui une fois de plus débloque la situation et permet à Rocky de s'en sortir. Alors qu'il en est incapable, c'est sa femme qui le pousse à réagir et à prendre sur lui. Rocky revient dans le jeu, reprend l'entrainement de plus belle et revient sur le ring.

Dans ce troisième opus, on découvre comment le milieu sportif se dégrade avec l'utilisation des sportifs par la presse, mais aussi comment un homme peut retrouver sa flamme et son courage pour reprendre son titre.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents