Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Sur la trace des premiers Saints - L'introduction du Christianisme

Publié par Eska sur 19 Août 2010, 00:12am

Catégories : #Histoire

Introduction : L'Histoire de France au rythme du Métronome

 

De Notre-Dame-des-Champs à Montmartre

IIIe et IVe siècle

 

9. Saint Martin, l'ami des pauvres

(Article précédent : La Cité et la demeure de l'Empereur)

 

 

J'ai été un peu dérouté par ce quatrième chapitre du Métronome. En effet, l'auteur parle de Saint Martin qui, nous rappelle-t-il, n'est pas une station de métro desservie. Elle est située sur les lignes 8 et 9, entre les stations Strasbourg-Saint Denis et République. En revanche, Saint Martin est très présent à Paris. Il y a tout d'abord la rue Saint Martin, qui part de la Cité (au pont Notre-Dame) et qui remonte jusqu'au Boulevard Saint Denis, qui se prolonge en Boulevard Saint Martin jusqu'à la Place de la République. Mais Saint Martin, c'est surtout le nom que l'on donne à ce quartier qui remonte le long du canal Saint Martin, depuis République justement jusqu'au Bassin de La Vilette dans le Xe arrondissement.

 

C'est généralement un coin où les promeneurs aiment se balader, sur les quais le long de l'eau qui coule tranquillement sur son lit, aménagé ici et là de quelques écluses qui nous permettent de voir les différents niveau de l'eau. Il m'est arrivé une fois de suivre le canal. Si du côté de République l'ambiance est agréable, plus haut, du côté de Stalingrad, l'ambiance est plus morose, les maisons ne sont plus colorés, la douceur des quais n'est plus la même, et surtout la population, car on retrouve bon nombre de sans abris et sans domicile fixe, se retrouvant autour d'un baril en guise de poêle, essayant de se détendre sur des chaises pliantes usagées ou des matelas crevés installés à même le sol jonché de détritus, conserves et morceaux de tissus abandonnés.

 

C'est presque un camp de réfugiés qui s'ouvre devant nous et que nous traversons en ne jetant que quelques clins d'oeil furtifs. On se souvient encore de l'opération des Enfants de Don Quichotte en 2006 qui avaient installé des tentes pour les sans abris le long du Canal. Mais pourquoi Saint Martin regorge-t-il autant de pauvres gens ? Il faut croire, et Lorànt Deutsch aime le penser, à juste titre d'ailleurs, que cela a un lien avec l'action d'un évêque nommé Martin.

 

Je ne tiens pas à révéler comment Martin vit apparaître le Christ, fier de son action. Mais c'est de là que Martin est devenu un évêque respecté à Tours. Il ne passera par Paris qu'une fois, mais ce passage fut retentissant. Ignorant les badauds entassés devant lui, il s'arrête devant un lépreux et l'embrasse. Ce dernier verra son mal guérir du jour au lendemain, faisant de Martin un guérisseur.

 

Saint Martin est donc le protecteur des nécessiteux, capable de soigner tous les maux. C'est sans doute pour cette raison que les personnes les plus pauvres de Paris se réunissent en masse à proximité de ce quartier, croyant bénéficier de la protection de Martin. C'est aussi cette station, fermée à cause de sa trop grande proximité avec les autres, qu'a investit l'Armée du Salut pour venir en aide à ces sans abris. Signe du destin ou pur coïncidence ? Toujours est-il que l'action de l'évêque, s'il n'a guère laissé de traces de son passage, aura marqué l'Histoire de Paris !

 

Article suivant : Découverte d'une scène inédite du temps des gaulois

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents