Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Shutter Island, un thriller psychiatrique

Publié par Eska sur 25 Août 2010, 14:42pm

Catégories : #Littérature

shutter-island.jpg

 

Shutter Island

 

Dennis Lehane

 

2003

 

Cela faisait bien 5 ou 6 ans que le livre traînait sur mes étagères. Chaque fois que j'en entendais parler, c'étaient de bonnes critiques et chaque fois je me disais que ce serait ma prochaine lecture avant d'en entamer une autre. La période des vacances n'est pas la meilleure pour lire un livre, mais tant pis, je l'ai commencé après que ma collègue m'ait dit qu'il était super. Bon, reconnaissons-le, c'est un bon bouquin, mais il me laisse un peu sur ma fin.

 

Teddy Daniels et son collègue Chuck doivent faire équipe afin de résoudre la mystérieuse disparition d'une patiente de Shutter Island. Sur cette île se tient l'un des plus célèbres hôpital psychiatrique pour patients et prisonniers violents, car sous ses airs de clinique, il n'en reste pas moins un pénitencier. Alors que d'autres énigmes viennent se poser au cours de l'investigation, la patiente Rachel Solando réapparaît mystérieusement et l'enquête doit donc se terminer. Mais c'est sans compter sur la volonté de Teddy qui tient à mettre au clair toutes les zones d'ombre de cette prison et de son passé.

 

L'histoire commence pareille à n'importe quelle enquête. Les deux inspecteurs qui travaillent pour la première fois ensembles font connaissance avec la complicité naturelle qui les lie par leur métier, ce qui nous permet également d'en apprendre beaucoup sur eux. Et puis vient l'enquête : présentation du personnel, du directeur et des médecins, découverte des lieux, inspection des chambres, interrogatoires, etc. Autant dire que ce début de livre n'a rien d'exceptionnel, mais c'est aussi pour mieux nous berner.

 

Quelques énigmes apparaissent, imposant la présence des inspecteurs sans que l'on se doute de quoi que ce soit. Il faut résoudre ces énigmes pour résoudre l'enquête, c'est aussi simple et classique que ça. Mais quelques éléments du passé du personnage principal commencent à apparaître, il n'est pas là par hasard, il veut retrouver celui qui aurait provoqué l'incendie qui a conduit à la mort de sa femme.

 

Et puis tout s'enchaîne très vite, Teddy fait de mauvais rêves de cette patiente qui vient de revenir, comme s'il l'avait déjà vu. Profitant des dégâts des tempêtes qui ravagent l'île, Teddy en profite pour fouiller un peu plus dans les bâtiments de haute sécurité, et découvre qu'il ne ne serait pas là non plus de sa propre volonté. Dès lors, c'est l fuite et la recherche de la vérité.

 

Ce qui est fort avec ce livre c'est qu'il nous entraîne tout simplement dans une histoire on ne peut plus banale avant de commencer à nous faire douter. Les malades refusent d'admettre leur maladie, c'est bien connu, aussi, lorsque certains d'entre eux commencent à suggérer à Teddy qu'il n'est rien d'autre qu'un patient, ce n'est pas seulement le personnage qui en vient à douter de lui, mais bien le lecteur. Au fond, nous ne connaissons de ce personnage que ce qu'il a dit ou penser, mais si tout cela n'était qu'une illusion, comme chaque patient qui n'arrivent pas à admettre la réalité et croient fermement les visions qu'il a.

 

C'est la un beau morceau de bravoure de Dennis Lehane de parvenir à nous tromper de la sorte. Au fond, l'auteur joue avec nous, il nous amène directement dans la tête d'un patient que nous ne soupçonnons même pas, car c'est une évidence, ce que dit ou pense Teddy est la réalité, mais une réalité seulement pour lui, et donc pour nous. De ce livre on pourrait réfléchir à ce que nous donne à penser les auteurs, au fond, ce sont eux les véritables maîtres de l'histoire et nous ne sommes que leur jouet. Mais au final, j'en viens toujours à croire que Teddy n'est peut-être pas si atteind que ça, et que cette maladie n'est qu'une invention de plus pour mieux nous faire douter.

 

Ainsi Sutter Island est l'un de ces thrillers qu'il faut sans conteste avoir lu. Pour l'heure, je m'en vais regarder le film et ainsi voir si Martin Scorsese aura su tirer le meilleur de cette histoire psychologique.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents