Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


The Spikes Gang, les apprentis braqueurs...

Publié par Eska sur 9 Août 2010, 09:06am

Catégories : #Cinéma

the-spikes-gang.jpg

 

The Spikes Gang

 

(Du Sang dans la Poussière)

 

Richard Fleischer

 

(1974)

 

Trois amis ados trouvent Harry Spikes, un pilleur de banque blessé dans les buissons. Ce dernier, soigné par ses jeunes amis, reprend son chemin dès qu'il est rétabli. Les 3 amis, en proie à des difficultés familiales, décident de partir vivre leur propre vie. Mais n'arrivant pas à trouver du travail, ils décident d'attaquer une banque et tue malencontreusement un homme dans leur fuite. C'est alors qu'ils croisent ce fameux Spikes qui décident de les prendre sous son aile pour leur enseigner le métier.

 

Voilà un petit western de Richard Fleischer au casting assez impressionnant pour l'époque, mais qui n'a pas fait tant parler de lui. Et pour cause, l'histoire est plutôt mince et la mise en scène assez sobre. Pourtant le film se veut sans doute comme le miroir d'une jeunesse pleine de rêve, pareille à celle des jeunes soldats partis pour le Vietnam, et qui découvrent la triste réalité de la vie. "Désobéir à son père, c'est comme trahir le Seigneur", l'image même d'une Amérique puribonde, ancrée dans des valeurs familiales et religieuses. Et c'est à une double autorité paternelle qu'auront à faire nos jeunes gens, Lee Marvin étant une fois de plus l'image de l'Oncle Sam, promettant monts et merveilles à cette jeunesse désabusée, avant de les trahir comme il se doit, pareil à ce pays qui a rejeté ses anciens combattants à la fin de cette guerre, période de sortie du film.

 

Si nos trois jeunes héros, interprétés par Gary Grimes, Ron Howard et Charlie Martin Smith, ne sont pas au mieux de leur forme, Lee Marvin n'a pas besoin d'en faire beaucoup pour incarner un hors-la-loi gentleman mais sans scrupules. Ce dernier joue une fois de plus le mentor, non plus pour une bande de soldats désobéissants mais pour trois jeunes fermiers qui sont bien loin des pensées profondes de cet ancien cow-boy. La vieillesse qui dirige la jeunesse avant de la condamner.

 

Mais après s'être pris de remords face aux nombreux crimes qu'ils ont commis, nos jeunes héros ne vont pas admettre la trahison et se rebeller face à ce pouvoir autoritaire. Ils vont ainsi sortir pleinement de l'âge de l'innocence pour entrer dans le monde des adultes, où les rêves ne sont plus que des illusions que seule la mort pourra réaliser.

 

Un petit western sombre donc mais qui n'est pas inintéressant.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents