Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EskaWorld

EskaWorld

Culturellement indépendant


Tomb Raider Legend, on arrête les frais et on recommence !

Publié par Eska sur 22 Juillet 2011, 17:00pm

Catégories : #Jeux video

tomb-raider.jpg

 

Tomb Raider Legend

 

Eidos Interactive / Crystal Dynamics

 

2006

 

Alors qu'elle part à la recherche d'une ancienne relique dans les montagnes de Bolivie, Lara Croft voit s'opposer à elle un certain James W. Rutland. Fils à papa pourri gâté, Rutland est à la recherche d'une épée aux pouvoirs surpuissants qui le conduira dans la célèbre Avalon. Décidée à le prendre de vitesse, Lara va voir ressurgir les fantômes de son passé, celui d'une amie de longue dates qu'elle croyait disparue, mais également le souvenir douloureux de la disparition de sa mère.

 

Deuxième épisode de la saga sur PS2, autant dire que Tomb Raider Legend n'est pas tout jeune. Et il était attendu au tournant après le désastreux Tomb Raider : L'ange des Ténèbres (Eidos Interactive / Core Design, 2003). A sa sortie, je me souviens qu'il ne m'a fallu guère plus d'une semaine pour en venir à bout tranquillement. Mais aujourd'hui, je le redécouvre grâce à sa sortie dans le pack HD de Tomb Raider Trilogy sur PS3. Et s'il est toujours aussi facile à terminer, jusqu'au trophée Platine, il n'en reste pas moins captivant !

http://image.jeuxvideo.com/images/p2/t/r/trlep2018.jpg

Lors de cet épisode, on en apprend plus sur les origines de Lara, notamment à cause d'un traumatisme qu'elle a vécu étant enfant. En effet, cette dernière voit sa mère disparaître devant ses yeux alors qu'elle tentait de la protéger. Si cet événement remet en cause le passé de la jeune fille dans les opus précédents, il ne le trahit pas pour autant. Et Lara n'a pas fini d'en baver, voyant disparaître bon nombre de ses amis lors d'une expédition durant ses premières fouilles au Pérou. Une fois de plus, elle ne peut sauver Amanda, sa meilleure amie, et la voit sombrer devant elle. Et pour finir de l'achever, Lara découvrira la véritable cause de la disparition de sa mère, mais pour cela, je vous laisse terminer le jeu.

http://image.jeuxvideo.com/images/p2/t/r/trlep2016.jpg

Autre nouveauté de cet opus, la présence constante d'une équipe à ses côtés. Lara ne fait désormais plus cavalier seule, désormais, elle est accompagnée à distance par Zip, un technicien féru de nouvelles technologies, qui l'accompagnait déjà lors d'une mission dans Tomb Raider : Sur les traces de Lara Croft (Eidos Interactive / Core Design, 2000). L'autre, c'est Alister Fletcher, son assistant de recherche. Ce dernier n'hésite pas à replonger dans les livres pour retrouver la trace des reliques que recherche l'archéologue. Ces deux personnages, dont l'idée est en grande partie issue des films Lara Croft : Tomb Raider (Simon West, 2001 / Jan de Bont, 2002), ne sont pas aussi inutiles dans le jeu qu'ils peuvent l'être dans le film. Si leurs commentaires durant le parcours prouvent qu'ils ne sont pas toujours des lumières, ils ont au moins le mérite de dynamiser les nombreuses enjambées de la belle pour éviter de lasser le joueur. Bien sûr, le vieux Winston n'a pas été oublié et a même subi un énorme lifting, si bien que son prédécesseur pourrait être son grand-père.

http://image.jeuxvideo.com/images/p2/t/r/trlep2039.jpg

Le scénario est assez dynamique. Une fois de plus, l'aventurière nous entraîne dans différents pays : Bolivie, Pérou, Japon, Ghana, Kazakhstan, Angleterre, Népal... un véritable tour du monde riche de paysages variés, ce qui a toujours été le fort d'un jeu d'aventure qui se respecte. Et c'est à partir d'une relique que l'on peut reconstruire le scénario et le relier à d'autres grandes périodes de l'Histoire, tel que les légendes du roi Arthur, les recherches russes autour de l'inventeur Nikola Tesla, etc. L'aventure intègre au milieu de ces légendes une véritable part de magie qui nous rappelle les premiers opus sur Playstation.

http://image.jeuxvideo.com/images/p2/t/r/trlep2045.jpg

Enfin, n'oublions pas ce qui a fait le succès de ce retour, la nouvelle équipe de développement choisie par Eidos : Crystal Dynamics. Ces derniers ont réussi a utiliser la pleine puissance du moteur de la PS2, grâce à des graphismes parfois légèrement flou et brillants, mais nettement moins découpés que ceux de la première aventure. Lara a même subi un lifting elle aussi. Elle nous fait ainsi profiter d'une silouhette moins découpée et de formes plus arrondies, ainsi qu'une panoplie de costumes riches et variés. Le manoir a également été revu et corrigé pour devenir la copie de celui des films, sans oublier ce qui en a fait sa spécificité depuis 10 ans, à savoir la salle de gymnastique et la piscine intérieure ! Et si tout cela a été possible, c'est sans aucun doute grâce au retour de Toby Gard, le créateur de la belle et qui lui avait inspiré ses premières aventures.

http://image.jeuxvideo.com/images/p2/t/r/trlep2064.jpg

Côté gameplay, nous sommes donc assez agréablement servi avec de longues phases d'exploration des sites, riches en détails et en reliques cachées. Le tout est ponctué de manière très vivante par des phases contextuelles où l'on doit rapidement appuyer sur le bouton qui s'affiche à l'écran pour éviter à Lara une mort certaine, le tout étant bien évidemment mis en scène de manière hollywoodienne, renforçant ainsi le côté réel et fantaisiste tout à la fois de l'univers ! Les ennemis sont nombreux, et les scènes de gunfights intenses sans être trop difficiles. Notons également quelques niveaux à bord d'une moto, ce que tout le monde attendait depuis 1996 ! Et l'aventurière est toujours affublée de ses gadgets : grappin, jumelles électroniques (même si elles ne servent à rien), lampe-torche (qui remplace les torches fumigènes d'autrefois), sans oublier son attirail militaire : révolvers, fusils, mitraillettes, grenades et lance-grenades, ainsi que la fameuse épée magique d'Excalibur ! En somme, cet opus est un plaisir pour le joueur ma

http://image.jeuxvideo.com/images/p2/t/r/trlep2038.jpg

Ainsi Tomb Raider Legend remettait il y a quelques années la divine Lara Croft sur les rails de la célébrité et la saga au top des jeux d'aventure.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents